ÉCRITS

COLLATÉRAUX

Au fil de l'écriture, des textes et poèmes seront publiés sur cette page.
Inscrivez vous à la newsletter si vous souhaitez être prévenu par mail.

Bien trop

Une force irrésistible vient balayer le sommeil dans un recoin, à l’arrière-plan de la nuit. Cela au profit de la contemplation éperdue de ce paysage bleuté, empreint à la fois de calme et d’une émotion dense. Sous l’immensité du ciel profond et inaccessible, les branches ondulent gracieusement comme effleurées d’une main invisible. La clarté nocturne, qui chuchote aux cœurs ce que le jour ignore, se répand doucement sur les mystères de l’existence. Cet instant et cet endroit, mariés par le hasard, se pare d’un caractère sacré. Ce petit bout de jardin rempli par le chant paisible des criquets devient le théâtre de l’épopée d’un grain d’humanité happé par la majesté de ce champ d’étoiles. Abandon intérieur. Savourer chaque seconde d’apaisement, s’imprégner de cet instant jusqu’au fond de l’âme. Rien d’autre n’importe que ce ciel tapissé de perles luisantes. Qui eut cru qu’une telle chose existât à une telle proximité de notre quotidien ? Que d’un geste il était possible d’effleurer ces merveilleux secrets que l’univers propose aux amants de la nuit ?
La nuit, si belle, donne au sommeil des airs d’absurdité. Les paupières n’ont plus de poids, elles semblent même tirées vers le haut par une force surnaturelle.
Non, décidément, la nuit était bien trop belle pour fermer les yeux.

 

  • Créé le .

Charlotte Dubost

"On fait de toi un produit
A la merci de quelques-uns
Qui sont esclaves, eux aussi
Mais se persuadent d’être souverains"

Hantée

Manuscrits

Présentation

Navigation

Pages du sites

Abonnez-vous à la newsletter

Partagez !

© 2018-2019 Poésie des rues, Tous droits réservés.