ÉCRITS

COLLATÉRAUX

Au fil de l'écriture, des textes et poèmes seront publiés sur cette page.
Inscrivez vous à la newsletter si vous souhaitez être prévenu par mail.

Industrie

Je vais t’écrire une ode noircie
Sois en sûre ça s’accordera bien
Avec le rouge sang sur tes mains
Le rouge censure, le rouge carmin
Maquillé par les médias
Sous l’ombre des politiciens
Pantins
Bergers de l’audimat

J’essaie de te comprendre souvent
De voir au-delà de l’argent
Par lequel tu nous asservis
Profit d’un conditionnement
Qui draine sans fin notre énergie,
Fait de nous de vulgaires produits
Que la torpeur habite
Consommés par une élite

J’essaie d’imaginer ce qui te guide
L’aspiration qui te conduit
A bourrer nos cerveaux de vide
Et faire un business de nos vies

J’aimerais savoir ce qu’il y a au sommet
Personne, une machine qui s’est emballée
Ou un rictus perfide dénué d’humanité
J’aimerais savoir la raison qui fait
Que tu nous drogues et nous détruis
Que tu nous vends notre propre mort
Séquestrés dans ton décor
Que tu alimentes sans pitié
Les guerres et les maladies
Qui saturent un monde sclérosé

Industrie
De tous les mots que j’ai pu écrire
T’es de loin celui qui est le plus sale
Et même si je tempère tant bien que mal
Cette haine brulante que tu inspires
Je me méfie de toi comme du diable

 

  • Créé le .

Charlotte Dubost

"On fait de toi un produit
A la merci de quelques-uns
Qui sont esclaves, eux aussi
Mais se persuadent d’être souverains"

Hantée

Manuscrits

Présentation

Navigation

Pages du sites

Abonnez-vous à la newsletter

Partagez !

© 2018-2019 Poésie des rues, Tous droits réservés.