ÉCRITS

COLLATÉRAUX

Au fil de l'écriture, des textes et poèmes seront publiés sur cette page.
Inscrivez vous à la newsletter si vous souhaitez être prévenu par mail.

Sur le seuil

Je suis… sur le seuil.
Les basses vibrent dans tout mon corps
Mes pas s’inscrivent dans le décor
Je saisis un verre
Pour m’en faire oublier l’envers
A défaut de saisir un vers
Dans cette musique en plastique
Qui ne nourrit que les façades
Et les chiffres de l’industrie du disque
Je laisse ma faim de journées s’effacer
Derrière l’écran du fumigène
Perdu dans un liquide ambré
A la tienne.

J’oublie, j’oscille avec le rythme
Au milieu de cette mascarade
Où brillent partout les mêmes bijoux en toc
Les yeux noircis de mascara
Les bouches nacrées et chatoyantes
Les jambes élancées, les jupes moulantes.
Comme un radeau pris par la houle
Je m’oublie bercé par la foule
Naufragé les yeux dans le vague
L’esprit à la dérive, si loin
Du corps luisant collé au mien.

Princesse d’un royaume
Où l’appât rance est la loi
Je l’ai déjà vue plus de cent fois
La fin de sa chorégraphie
Exécutée sans foi
Avec un sourire mécanique.

Je me détourne.
C’est pas elle.
Et l’heure tourne.
Tout ce que je veux c’est me faire la belle.

  • Créé le .

Charlotte Dubost

"On fait de toi un produit
A la merci de quelques-uns
Qui sont esclaves, eux aussi
Mais se persuadent d’être souverains"

Hantée

Manuscrits

Présentation

Navigation

Pages du sites

Abonnez-vous à la newsletter

Partagez !

© 2018-2019 Poésie des rues, Tous droits réservés.