GALÉRIENS

GALÉRIENS

Peuple honnête aux yeux bandés
Dont la conscience s’érode
Broyé sans aucune pitié
Par l’étau mensonger des codes

Que peut le pion face au truand
Usurpant la place du roi ?
Quel espoir pour le combattant
Dont l’adversaire écrit la loi ?

Seule une lutte à armes égales
Pourra faire trembler la balance
Nous soustraire à l’issue fatale
Rendre à la vraie justice une chance

Alors, amis, truquons nos dés
Car la partie n’est pas finie
Glissons-nous dans l’obscurité
Pour éclairer les raccourcis

Amusons-nous à déjouer
Le voile dont le monde est vêtu
Aurons-nous l’audace de parier
Que cette montagne n’est qu’un talus ?

Que l’espoir soit notre récidive
Face au bagne qui nous habite
Quelle que soit la perspective
Il y a toujours un point de fuite

Les forçats briseront leurs fers
Se lançant, alors qu’ils s’échappent
A l’abordage de leur galère
Pour la faire changer de cap

ÉCRITS COLLATÉRAUX


"Ecrits collatéraux" est une section qui sera mise à jour avec des textes qui y seront publiés au fil de l'écriture.

Ame, corps, accord

J'aimerais accorder ma vie. Qu'elle sonne enfin juste. L'accorder sur la note de vrai...

Lire plus

Je suis

Je suis l'intensité du silence, Qui écoute
Lorsqu'au milieu des courants qui t'entraînent...

Lire plus

Manuscrits

Présentation

Navigation

Pages du sites

Abonnez-vous à la newsletter

Partagez !

© 2018-2019 Poésie des rues, Tous droits réservés.