HUMAINS

HUMAINS

Ne rejetons pas les ombres
Qui noircissent un œil étoilé
Quand le voile de la nuit tombe
Sur un oiseau de pureté

Les traits de notre joli monde
Présentent des angles disgracieux
Et même quand l’innocence abonde
Elle suit des chemins tortueux

Sous un tapis de plumes soyeuses
Vos pieds trouveront un champ de mines
Derrière une façade lumineuse
Vit l’ombre d’un cœur qui s’incline

Mais malgré toutes nos erreurs
Ne laissons pas mourir l’espoir
Car il reste assez dans nos cœurs
Pour bâtir une belle œuvre d’art

Ne couvrons pas ce qui dérange
De perfection et de satin
Laissons leur poésie aux anges
Et écrivons celle des humains

ÉCRITS COLLATÉRAUX


"Ecrits collatéraux" est une section qui sera mise à jour avec des textes qui y seront publiés au fil de l'écriture.

Ame, corps, accord

J'aimerais accorder ma vie. Qu'elle sonne enfin juste. L'accorder sur la note de vrai...

Lire plus

Je suis

Je suis l'intensité du silence, Qui écoute
Lorsqu'au milieu des courants qui t'entraînent...

Lire plus

Manuscrits

Présentation

Navigation

Pages du sites

Abonnez-vous à la newsletter

Partagez !

© 2018-2019 Poésie des rues, Tous droits réservés.