SPECTRES DU MÉTRO

SPECTRES DU MÉTRO

Des regards vides
Et fatigués
Visages livides
Cernes violacées

C’est ce qu’on vous a appris
Ne plus penser
Accepter qu’on draine vos vies
C’est votre normalité

Conditionnés à vouloir
Bien plus que le nécessaire
Tant de croyances illusoires
Se reflètent dans vos larmes amères

Consommateurs bien dressés
Se tuant doucement à la tâche
Si loin de la réalité
Et, un à un, leurs cœurs les lâchent

Ils achètent plus qu’ils ne respirent
Sans se poser trop de questions
Ils croient ne pouvoir s’épanouir
Qu’au travers de leurs possessions

Toute puissance du statut social
Vivants dans des prisons sans murs
Enchaînés par le banal
Croyant que c’est la vie qui est dure

On a nommé éducation
Ce viol collectif de l’esprit
Le mépris pour le vagabond
Qui a su épargner sa vie

On a volé votre sourire
Poignardé l’enfant dans votre âme
Et vous l’avez laissé mourir
Etouffant ses cris et ses larmes

Profondément persuadés
Que c’était cela grandir
Que c’était le prix à payer
Pour pouvoir avoir un avenir

On a créé en vous des peurs
Pour vous rendre plus dociles
Règlementé votre bonheur
Qui ne tient plus qu’à un fil

Piégés dans un monde meurtri
Où ne virevolte aucune couleur
Et où la notion de profit
A remplacé toutes les valeurs

Arrache-leur donc cette plume
Et écris toi même ton destin
Vois, à travers cette brume,
Le choix qui est entre tes mains

Quand tu te trouves face au changement
L’adrénaline soudain t’enivre
Un choix simple et effrayant
Celui de commencer à vivre

Tu es capable de tant de choses
Il y a tant de beauté en nous
Relèves la tête et ose
Te demander ce qui vaut le coup

Peut-être trouveras-tu dans ces vers
Comme un soupçon de liberté
Une jolie scie circulaire
Pour prendre soin de ta cage dorée

ÉCRITS COLLATÉRAUX


"Ecrits collatéraux" est une section qui sera mise à jour avec des textes qui y seront publiés au fil de l'écriture.

Ame, corps, accord

J'aimerais accorder ma vie. Qu'elle sonne enfin juste. L'accorder sur la note de vrai...

Lire plus

Je suis

Je suis l'intensité du silence, Qui écoute
Lorsqu'au milieu des courants qui t'entraînent...

Lire plus

Manuscrits

Présentation

Navigation

Pages du sites

Abonnez-vous à la newsletter

Partagez !

© 2018-2019 Poésie des rues, Tous droits réservés.