ADRÉNALINE

ADRÉNALINE

Au creux du dernier pas d’élan
D’un geste enflammé, elle t’accule
A ses lèvres au rire envoutant
Tu avances et tout bascule

Si tu te prends à son jeu
Elle t’emmènera en silence
Dans le fond du noir de ses yeux
Te présenter à la démence

Elle t’agrippe et te sature
A l’intérieur tout se déchaine
Tout se résume à une fissure
Et à une brulure dans les veines

Noie-moi dans ces vagues d’émotions
Bien trop grandes pour un être humain
Qui en débordant me happeront
Et me mêleront à leurs embruns

Fais-moi sombrer dans tes remous
Donne-moi ce frisson, le vrai
Celui qui peut rendre fou
Pour lequel on n’est jamais prêt

Puis tu desserreras les doigts
En quittant lentement mon corps
Et me laissant comme à chaque fois
De quoi trembler des heures encore

La lune fait beaucoup parler d’elle
Mais je n’accorde de valeur
Qu’à la secousse démentielle
Qui me décrochera le cœur

ÉCRITS COLLATÉRAUX


"Ecrits collatéraux" est une section qui sera mise à jour avec des textes qui y seront publiés au fil de l'écriture.

Ame, corps, accord

J'aimerais accorder ma vie. Qu'elle sonne enfin juste. L'accorder sur la note de vrai...

Lire plus

Je suis

Je suis l'intensité du silence, Qui écoute
Lorsqu'au milieu des courants qui t'entraînent...

Lire plus

Manuscrits

Présentation

Navigation

Pages du sites

Abonnez-vous à la newsletter

Partagez !

© 2018-2019 Poésie des rues, Tous droits réservés.