EXCÈS

EXCÈS

Se sentir vivre pour de vrai
Oublier les anneaux de fer
Dont sont habillés nos poignets
Et rugir le temps d’un éclair

Ouvrir les bras en haut d’une pente
Lâcher subitement les freins
Le vent t’enlace dans la descente
Perdre de vue le lendemain

Desserrer d’un coup les doigts
Pour enfin se lever d’un bond
Faire de son corps un monde sans lois
L’empire flamboyant d’une pulsion

Saluer le sens de la mesure
D’un sourire plein de défiance
Rire en s’exclamant que, c’est sûr,
On en paiera les conséquences

Ça vaut le coup de temps en temps
De ne pas désamorcer les bombes
Refus d’avancer docilement
En direction de la tombe

ÉCRITS COLLATÉRAUX


"Ecrits collatéraux" est une section qui sera mise à jour avec des textes qui y seront publiés au fil de l'écriture.

Ame, corps, accord

J'aimerais accorder ma vie. Qu'elle sonne enfin juste. L'accorder sur la note de vrai...

Lire plus

Je suis

Je suis l'intensité du silence, Qui écoute
Lorsqu'au milieu des courants qui t'entraînent...

Lire plus

Manuscrits

Présentation

Navigation

Pages du sites

Abonnez-vous à la newsletter

Partagez !

© 2018-2019 Poésie des rues, Tous droits réservés.