Prix d'édition poétique de la ville de Dijon 2018

VIVA CITÉE

Préface de Laurent BAYART

Chaque seconde aussi riche qu’instable

Manuscrit
Viva Citée 2018

La poésie va là où les simples mots ne portent pas. C'est le trait parfaitement ajusté qui atteint l'être en plein coeur, traversant sans effort les murailles contre lesquelles toutes les autres flèches se brisent.

Je ne veux imposer à personne de regarder ces mots à travers le même cadre que celui dans lequel ils ont été écrits. Ces textes n'auront pas de titres. Ce recueil devient alors une oeuvre collective dotée d'autant de facettes qu'il y a de lecteurs, et que chacun pourra enrichir par sa qualité d'interprète et son point de vue singulier.

Quelques mots seront laissés à la fin de certaines pages, dévoilant la facette de l'auteur et leur sens personnel lié à l'histoire d'une vie, pour les curieux.

A tous ceux qui m'ont encouragée et inspirée
Plus particulièrement à mon grand-père, Serge Roch
Table des matières
VIVA CITÉE
  • Entre les mots
    8
  • Tricher
    9
  • Dérèglement climatique
    10
  • Séparation géographique
    11
  • Vertige
    12
  • Addiction
    13
  • Une dernière
    14
  • Contrastre
    15
  • Roue Cyr
    16
  • Tentatives d’envol
    17
  • Envol
    17
  • Dehors
    18
  • Les rails
    19
  • Inspiration
    20
  • Pour un passionné
    21
  • Savoir vivre
    22
  • Mourir vivant
    23
  • Au revoir
    24
  • Hors du commun
    25
  • Trapèze volant
    26
  • Flagrant délire
    27
  • Chaque poème
    28
  • Insomnie
    29
  • Pas un divertissement
    30
  • Notre paris
    31
  • Brut de vie
    32
  • Business suit
    33
  • Si tu veux écrire
    34
  • Les gens-mosaïque
    35
  • Feu d’artifice
    36
  • Dépassée
    37
  • Il suffit de le savoir
    38
  • Lettre
    39
  • Emmenez-moi voir l’aurore
    40
  • Automne
    41
  • Spontané
    42
  • C’est Tout
    43
  • Créer
    44
  • Overdose de partiels
    45
  • Rechute
    46
  • Séance d’orientation
    47
  • Quête de sagesse
    48
  • Montagnes
    49
  • Nouvelle vie.
    50
  • Au revoir.
    51

Prix de poésie de la ville de Dijon 2018


Charlotte Dubost

"Alors que nos deux corps s'inclinent
Nous poursuivons notre lutte
Pour ces fragments d'extase divine
Nous frôlerons mille fois la chute"

Roue Cyr

Manuscrits

Présentation

Navigation

Pages du sites

Abonnez-vous à la newsletter

Partagez !

© 2018-2019 Poésie des rues, Tous droits réservés.