L'AURORE

EMMENEZ-MOI VOIR L'AURORE

Emmenez-moi, je vous en prie
Voir une aurore boréale
Sublime rayonnement infini
Se reflétant sur une neige pâle

On raconte qu’on peut y voir
Des couleurs qui n’existent pas
Qui se gravent dans la mémoire
Et frappent les sens de leur éclat

Au monde merveilleux du non-sens
Emmenez-moi-y, c’est mon rêve
C’est la contrée de la démence
Des plus belles légendes, la sève

C’est les yeux ouverts qu’on y dort
Et rien d’autre n’a de valeur
Que la beauté de la flore
Sous cette symphonie de couleurs

L’aube et le crépuscule s’y mêlent
On peut les voir se chamailler
Alors que lune et soleil
Tentent de les départager

Je veux croire à l’impossible
Témoigner de l’éphémère
Je veux vivre l’indicible
Danser sous ces jeux de lumière

Emmenez-moi en ces lieux magiques
La terre des aurores boréales
Et je veux un voyage épique
Emmenez-moi-y à cheval.

ÉCRITS COLLATÉRAUX


"Ecrits collatéraux" est une section qui sera mise à jour avec des textes qui y seront publiés au fil de l'écriture.

Ame, corps, accord

J'aimerais accorder ma vie. Qu'elle sonne enfin juste. L'accorder sur la note de vrai...

Lire plus

Je suis

Je suis l'intensité du silence, Qui écoute
Lorsqu'au milieu des courants qui t'entraînent...

Lire plus

Manuscrits

Présentation

Navigation

Pages du sites

Abonnez-vous à la newsletter

Partagez !

© 2018-2019 Poésie des rues, Tous droits réservés.