AUTOMNE

AUTOMNE

L’automne, au-delà des mots

Le soleil couchant
S’est perdu dans les arbres
Teintant d’un feu ardent
Leurs feuilles qui se cabrent

Ne faites pas l’erreur
D’appauvrir cette image
En nommant les couleurs
Qui ornent les branchages

Se soumettre au langage
C’est aveugler l’esprit
Lui présenter la cage
L’éloigner de la vie

Des lettres pour capturer l’essence
Une règle pour mesurer le ciel
Une idée vide de sens
Une ambition irréelle

Laisse ces milliers de nuances
Se refléter dans ton iris
Laisse-les, il serait démence
D’y clouer des noms factices

Contemple simplement et accepte
L’indéfini dans la beauté
Comprends que le cœur du poète
Ne saurait être disséqué

ÉCRITS COLLATÉRAUX


"Ecrits collatéraux" est une section qui sera mise à jour avec des textes qui y seront publiés au fil de l'écriture.

Ame, corps, accord

J'aimerais accorder ma vie. Qu'elle sonne enfin juste. L'accorder sur la note de vrai...

Lire plus

Je suis

Je suis l'intensité du silence, Qui écoute
Lorsqu'au milieu des courants qui t'entraînent...

Lire plus

Manuscrits

Présentation

Navigation

Pages du sites

Abonnez-vous à la newsletter

Partagez !

© 2018-2019 Poésie des rues, Tous droits réservés.