RAILS

LES RAILS

Attention au confort des rails

Petit oiseau au plumage bleu
Victime d’une épidémie
Petit oiseau silencieux
Bien au chaud au fond du nid

Son âme bourgeonnante se colore
D’un millier de fleurs d’été
Qui ne demandent qu’à éclore
Pour être offertes au monde entier

Mais son quotidien reste gris
On lui a répété mille fois
Que les rêves sont faits pour la nuit
Dans la tristesse, ses fleurs se noient

Il chante sa mélancolie
Sous les pâles rayons de la lune
Et de son petit cœur meurtri
Lui compose un bouquet de plumes

Malgré l’envie qui le tenaille
Il ne parvient à s’envoler
Les ailes emmêlées dans les mailles
D’un filet de sécurité

ÉCRITS COLLATÉRAUX


"Ecrits collatéraux" est une section qui sera mise à jour avec des textes qui y seront publiés au fil de l'écriture.

Ame, corps, accord

J'aimerais accorder ma vie. Qu'elle sonne enfin juste. L'accorder sur la note de vrai...

Lire plus

Je suis

Je suis l'intensité du silence, Qui écoute
Lorsqu'au milieu des courants qui t'entraînent...

Lire plus

Manuscrits

Présentation

Navigation

Pages du sites

Abonnez-vous à la newsletter

Partagez !

© 2018-2019 Poésie des rues, Tous droits réservés.