MOURIR VIVANT

MOURIR VIVANT

Les rêves où on se voit mourir

Si le sort venait un jour
Hâter le compte à rebours
Me jetant sans ménagement
A quelques pas du néant

S’il me restait une heure à vivre
Je risquerais ma vie cent fois
Et si le Styx m’offre ses rives
Mes peurs y plongeront avant moi

S’il me restait un jour à vivre
J’irais déterrer mon enfance
Pour la déposer dans un livre
Qui chanterait en mon absence

Si j’avais quelques années
J’emprunterai le souffle du vent
Pour ne laisser subsister
Que ce qui importe vraiment

Si j’avais quelques décennies
Avant que ma vie ne s’achève
Je paverais de poésie
Le chemin vers mes plus beaux rêves

Et si je n’avais qu’une seconde
Avant qu’il soit temps de partir
Je lèguerais mon amour au monde
Pour m’évanouir dans un sourire

ÉCRITS COLLATÉRAUX


"Ecrits collatéraux" est une section qui sera mise à jour avec des textes qui y seront publiés au fil de l'écriture.

Ame, corps, accord

J'aimerais accorder ma vie. Qu'elle sonne enfin juste. L'accorder sur la note de vrai...

Lire plus

Je suis

Je suis l'intensité du silence, Qui écoute
Lorsqu'au milieu des courants qui t'entraînent...

Lire plus

Manuscrits

Présentation

Navigation

Pages du sites

Abonnez-vous à la newsletter

Partagez !

© 2018-2019 Poésie des rues, Tous droits réservés.