DERNIÈRE

UNE DERNIÈRE

Je vous en prie, laissez-moi
Mille fois une dernière fois
Polir ce geste imparfait
Avec un soupçon d’excès

Cette peau à vif, ce cœur qui gronde
Ne se rebiffent ni ne s’effondrent
Car ils savent que chaque progrès
Apaisera la moindre plaie

Prenant en otage l’aube claire
J’étire la nuit à l’horizon
La rançon pour ma prisonnière :
Un effleurement de perfection

ÉCRITS COLLATÉRAUX


"Ecrits collatéraux" est une section qui sera mise à jour avec des textes qui y seront publiés au fil de l'écriture.

Ame, corps, accord

J'aimerais accorder ma vie. Qu'elle sonne enfin juste. L'accorder sur la note de vrai...

Lire plus

Je suis

Je suis l'intensité du silence, Qui écoute
Lorsqu'au milieu des courants qui t'entraînent...

Lire plus

Manuscrits

Présentation

Navigation

Pages du sites

Abonnez-vous à la newsletter

Partagez !

© 2018-2019 Poésie des rues, Tous droits réservés.